Quatre malheureux Neuf bienheureux
n°37, 1er janvier 2006 , par  Editeur

Quatre malheureux :

1. Malheureux, vous les riches,

car vous avez votre consolation déjà.

2. Malheureux, vous les repus,
car vous aurez faim.

3. Malheureux maintenant, vous les moqueurs,
car vous serez en deuil et pleurerez.

4. Malheureux, vous dont on ne dit que du bien,
car ainsi les faux prophètes traitaient nos pères.

dans l’évangile selon saint Luc 6, 24-26, l’évangéliste de Marie et des pauvres. Daniel

Neuf bienheureux :

« Heureux les pauvres de cœur, le Royaume des cieux est à eux.

Heureux les doux : ils auront la terre en partage.

Heureux ceux qui pleurent : ils seront consolés.
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice : ils seront rassasiés.
Heureux les miséricordieux : il leur sera fait miséricorde.
Heureux les cœurs purs : ils verront Dieu.
Heureux ceux qui font œuvre de paix : ils seront appelés fils de Dieu.
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice : le royaume des cieux est à eux.
Heureux êtes-vous lorsque l’on vous insulte, que l’on vous persécute et que l’on dit faussement contre vous toute sorte de mal à cause de moi. Soyez dans la joie et l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ; c’est ainsi en effet qu’on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés. "

d’après l’évangile de saint matthieu 5, 3-12, Véronique


" Toi, Seigneur, tu ne retiendras pas loin de moi ta miséricorde et ta fidélité. " Ps 40, 12

" L’audace est plus que le courage ; l’audace est bien ce mouvement qui jaillit de soi. Elle est la marque de la jeunesse (...) L’audace est l’espérance réalisée dans l’action. " à propos de Charles Péguy, « L’axe de détresse » de Jean-Noël Dumont, éd. Michalon

Saviez-vous déjà ...

Saviez-vous déjà,
Que la proximité de quelqu’un
Peut donner la santé,
Faire mourir ou vivre ?
Saviez-vous déjà,
Que la proximité de quelqu’un
Peut rendre bon ou méchant,
Triste ou joyeux ?
Saviez-vous déjà,
Que l’absence de quelqu’un
Peut conduire à la mort,
Que la venue de quelqu’un
Peut faire revivre ?
Saviez-vous déjà
Que la voix de quelqu’un
Peut en éveiller un autre
Qui était sourd à tout
Et peut le faire entendre ?
Saviez-vous déjà
Que la parole et la main de quelqu’un
Peut rendre la vue
A l’aveugle qui ne voyait rien,
Qui ne voyait aucun sens
A ce monde et à sa vie ?
Saviez-vous déjà
Que le temps passé pour quelqu’un
Vaut plus que l’or,
Plus que la médecine
Et plus que brillante opération ?
Saviez-vous déjà
Qu’écouter fait des merveilles,
Que la bienveillance est féconde
Que la confiance donnée nous revient au centuple ?
Wilhem Wilms, " Le ciel sur la terre "

« La paix dans le monde réclame une distribution équitable et la protection des biens des personnes, la libre communication entre les êtres humains, le respect et la dignité des personnes et des peuples, la pratique assidue de la justice et de la fraternité ... » Benoît XVI, Compendium du Catéchisme, de l’Eglise catholique, 2005.


« Donner et l’on vous donnera ; c’est une bonne mesure, tassée, secouée, débordante, qu’on versera dans votre sein ; car de la mesure dont vous mesurez, on mesurera pour vous en retour. " Luc 6, 38


" Mon Dieu, donnez-moi la sérénité d’accepter les choses que je ne puis changer ... le courage de changer les choses que je peux ... et la sagesse d’en connaître la différence. " Léon Bloy


Seigneur, apprends-moi à me souvenir que si je suis venu à l’existence, c’est parce que je suis aimé de Toi. Viens visiter toute ma vie depuis le commencement où je suis conçu jusqu’à ce jour. Guéris-moi de toute blessure qui a atteint mon cœur, ma sensibilité, ma mémoire, mon imagination, mon intelligence ... Amen. Prière de guérison intérieure

« Si l’on pardonne, l’on crée l’espace pour que l’autre pardonne à son tour. » Daniel, soirée de théologie, 27 mai 2004

« En cette fête de saint Pierre Chrysologue, que sa parole nous fasse voir dans les défaillances de nos prêtres ’’un dévoilement du mystère ... ». « Ce qui est présenté comme un funeste naufrage devient un signe de la Résurrection du Seigneur. » recueilli par Daniel. Paris, le 30 juillet 1987

« Il faut oser aimer ... » (C’est Jésus qui parle. Parce que le poète avait dit : Vous aimer ! Voyez comme je suis en bas ... Voyez un peu mes tristes combats ... Comment oserais-je vous aimer ?) « ... Oui, mon amour monte sans biaiser Jusqu’où ne grimpe pas ton pauvre amour de chèvre, Et t’emportera, comme un aigle vole le lièvre, Vers des serpolets qu’un ciel cher vient arroser ! ... Aime-moi : Ces deux mots sont mes verbes suprêmes. Car étant ton Dieu tout-puissant, je peux vouloir, Mais je ne veux d’abord que pouvoir que tu m’aimes ! " Et il répond, le pauvre poète pécheur : ’Quoi, moi, moi pouvoir vous aimer ! Etes-vous fous, Père, Fils, Esprit ? Moi, ce pécheur-ci, ce lâche, Ce superbe, qui fait le mal comme sa tâche ... " Et Jésus lui répond : " Il faut m’aimer. Je suis ces Fous que tu nommais ... " Verlaine, Sagesse II.IV, Œuvres complètes, Pléiades, p. 173-174.

" Et que ce soit toujours avec douceur et respect, en possession d’une bonne conscience, afin que, sur le point même où l’on vous calomnie, soient confondus ceux qui décrient votre bonne conduite dans le Christ. " 1 P 3, 16

Actions pour la paix

du Mouvement universel pour la paix
- Daniel et Jocelyne reviennent du Vietnam. Ils sont allés jusqu’à Diên Biên Phû, où très peu de Français sont allés depuis 1954, dernier affrontement terrible entre Indochinois et Français.
- Myriam revient du Mali : ils ont décidé de travailler pour l’année à partir de " nourris d’un même pain, nous travaillons à l’unité dans la fraternité. ".

Ah, la paix !

Les poètes et les fous diront

qu’ils l’ont vue aux premières lueurs du jour ...

Les rieurs et les fêtards
se gausseront et la tourneront en dérision ...
Les enfants, les innocents et les anges diront
qu’elle aime jouer à cache-cache ...
Les rêveurs diront que,
parfois, ils sentent sa présence, là,
juste derrière la porte ...
Les grippe-sous diront
que, par les temps qui courent, elle coûte beaucoup trop cher ...
Les défaitistes diront
qu’elle est morte depuis longtemps d’épuisement et de chagrin ...
Les sages et les savants diront
qu’il ne faut pas rêver
et que ce n’est pas pour demain ...
Les mages venus d’Orient diront
qu’ils ont vu son étoile se lever
et qu’ils veulent la saluer ...
Les artisans de paix du monde entier diront que tous les matins, ils se mettent humblement à l’ouvrage.

Et vous, que diriez-vous ?

Texte de Bernadette Wecxsteen, donné par Vincent.


« La tempérance, c’est l’amour qui se donne tout entier à ce qu’il aime ; La force, c’est l’amour qui supporte tout facilement à celui qu’il aime ; La justice, c’est l’amour qui ne sert que l’objet aimé ; La prudence, c’est l’amour dans son discernement avisé. » Saint Augustin

Courrier reçu

- Nous vous serons toujours reconnaissants tout en souhaitant longue vie à votre Mouvement universel pour la paix dans le monde. Que Dieu, par sa bonté et sa clémence, vous facilite l’atteinte de vos objectifs visés. Nos prières vous accompagnent toujours dans cette lutte pour la paix. De Eric K. et sa famille, de Fara, au Burkina Faso.

- Bonne et heureuse année. Que l’année 2006 soit pour vous et pour tout le groupe une année de grâce, de paix, de succès dans votre mission évangélisatrice. Godffroy du Mali.

- Cher Daniel, Paix aux hommes qu’il aime ! La paix est toujours le grand vœu de Noël et de nouvel an à tous les aimés de Dieu. Et nous le sommes. L’écho de cette parole nous a porté tout le long de cette année, sans quoi nous aurions perdu l’espérance face à l’égarement des hommes. C’est donc encore mon souhait fraternel pour toi et pour tous les amis de la Famille de Nazareth et pour tous ceux qui te sont chers. " G. , Congo RDC.

Proverbe : Le fruit de la justice est semé dans la paix.

Accueil | Sommaire | Recherche | | RSS 2.0