Adhésion
4 de enero de 2007 , por  Editeur

La paix, c’est l’affaire de tous et de chacun. Faisons la, construisons la. Aimer la paix, c’est la vivre, la partager et la faire connaître. C’est une libre convivialité qui accueille la différence comme un trésor. Mettons nous en mouvement universel pour la paix. C’est un choix personnel, honnête et socialement juste Trouvez dix adhérents et formez votre petit syndicat de la paix. La belle aventure de la paix commence !

Pour adhérer au Mouvement Universel pour la Paix il vous suffit de signer sa charte et de remplir les quelques informations ci-dessous.

La Charte

I. La Paix à tous Nous devons la Paix à tous. La Paix se crée en chacun par un choix personnel. Elle est une aventure personnelle et sociale. Nous voulons que tous les peuples de la terre la connaissent et en fassent l’expérience dans le respect de la vérité, en un esprit de joie. Partout où la guerre et la violence ont divisé, partout la paix peut réparer, dans la tolérance de tous, et avec des gestes symboliques heureux.

II. La Paix est une science

La Paix est une science. Elle génère les sciences humaines. Nous voulons que tous les mouvements et institutions pour la paix universelle, toutes les personnes qui étudient, méditent, réfléchissent sur la paix, partagent leurs connaissances avec tous, pour tous. De là naîtra toute réconciliation : pour s’aimer, il faut se connaître.

III. La Paix est une culture La Paix est une culture transmise et reçue où tous peuvent s’épanouir. Nous voulons que cette culture de la paix soit celle du 21e siècle, qu’elle transforme peu à peu la manière de vivre ensemble de toute l’humanité, dans un partage avec tous les hommes, partage qui nécessite le vrai pardon.

IV. Égalité d’amour et d’amitié La Paix naît de l’égalité d’amour et d’amitié. Elle commence avec la justice. La justice veut que tout homme ait des droits et des devoirs égaux aux autres hommes. Nous voulons la justice qui permet à chacun d’être reconnu, respecté, aimé, où personne ne sera plus ni rejeté, ni exclu, qu’il soit différent, blessé, malade, handicapé, ni humilié, ni enchaîné parce qu’il est faible, pauvre, enfant, d’une autre race, d’un autre sexe, d’une autre religion, d’un autre métier.

V. La Paix est une libre convivialité La Paix est une libre convivialité. L’action sociale est conviviale, sinon elle devient destructrice de toute civilisation. Ensemble, réunis par l’amitié et la convivialité, nous voulons réussir à relier toutes les énergies qui veulent faire prospérer la paix. La société a sa source dans la famille et se construit dans les métiers de tous qui doivent retrouver leur libre exercice, sans monopole ni assujettissement.

VI. La Paix est une œuvre La Paix est une œuvre qui accueille la différence comme un trésor. Nous pensons et croyons que la distinction des pouvoirs législatif, exécutif, judiciaire et religieux est source de liberté et de fraternité pour la personne et le peuple." La paix de tous les citoyens est une inculturation pour les Etats libres et distincts.

VII . Espace de l’amour La liberté n’est pas seule l’espace de l’amour. Mais l’amour en Paix est espace de liberté. Et de cette paix d’amour naît l’amitié et la fécondité ; l’amitié pour ceux qui nous sont chers et la fécondité pour ceux qui ne sont pas nés ou n’existent pas encore.

VIII . Le Message de Paix de Dozulé Le Message de Paix de Dozulé est pour toutes les nations la plus grande initiative de paix de tous les temps. Nous voulons le faire connaître comme un lieu de pleine fraternité. La Croix, le Sanctuaire de la Réconciliation, le Bassin de la purification et le Campanile des Peuples sont des signes pour la paix, la réconciliation et le partage, sans exclusion. Nous voulons que leur construction soit la réalisation commune de toutes les nations pour le Jubilé de l’an 2000 et l’accueil de toutes les religions dans la jubilation vraie.

Le monde de demain, nous le faisons aujourd’hui dans la paix et la joie.
Le 3 mai 1999


form 4

Portada | Contenidos | Busca | | RSS 2.0