Oser dire « Père »
n°44, 1er mars 2007 , par  Publisher

Signes de paix

« Recherchez Yahvé et sa force, recherchez toujours sa face. Rappelez-vous les miracles qu’il a faits, ses prodiges et les jugements sortis de sa bouche. » Psaume 105, 4-5.

L’abbé Pierre nous a quittés le 22 janvier 2007. Quelques-uns parmi nous ont participé à son œuvre en restaurant les logements insalubres des personnes âgées. Véronique

Selon lui « les pauvres sont évangélisés par les pauvres. »

Daniel

Pèlerins d’Emmaüs

Seigneur Jésus, souviens-toi de cette petite maison là-bas à Emmaüs, et du bout du chemin qui y conduit quand on vient de la grand-route. Souviens-toi de ceux qu’un soir, tu abordas là-bas, souviens-toi de leurs cœurs abattus, souviens-toi de tes paroles qui les brûlèrent, souviens-toi du feu dans l’âtre auprès duquel vous vous êtes assis, et d’où ils se relevèrent transformés, et d’où ils partirent vers les prouesses d’amour … Regarde-nous. Vois, nous sommes tous pèlerins d’Emmaüs, nous sommes tous des hommes qui peinent dans l’obscurité du soir, las de doutes après les journées méchantes. Nous sommes tous des cœurs lâches, nous aussi. Viens sur notre chemin, brûle-nous le cœur à nous aussi. Entre avec nous t’asseoir à notre feu … Et qu’exultant de joie triomphale, à notre tour, nous nous relevions pour bondir révéler la joie à tout homme au monde en l’Amour à jamais jusqu’à notre dernier souffle. Abbé Pierre

Le grand monarque reviendrait en été 2007, d’après Marie-Agnès. Il règnera 31 ans, selon l’oracle de Baalbeck au Liban.

Il luttera contre les 28 ou 30 décideurs secrets du monde actuel, sans lesquels rien ne se fait, selon Helen Trima Otto, The Venenikia Press, S.C. USA. Il serait roi franc, empereur à Aix-la-Chapelle et descendant de Constantin 1er le Grand qui fonda Constantinople et l’œcuménisme.

« Je voudrais creuser au cœur du monde les sillons de réconciliation, créer des ponts de réconciliation et que la miséricorde soit le deuxième mot de l’Amour. Le Christ exige une foi qui transporte les montagnes. Comme il n’exige jamais l’impossible, nous pouvons dans la force de notre foi, éliminer aussi des montagnes de misère, d’ignorance, de malentendus, de haine, d’indifférence. Le travail souvent de réconciliation ne peut être accompli sans prière, humilité et amour désintéressé. »

Père Werenfried (1913-2003), fondateur de L’Aide à l’Eglise en détresse. (L’AED a 60 ans cette année.)

Paris ne sera pas détruit grâce à la prière et à la croix glorieuse qui repoussa en 2000 le danger atomique général.

A la fin, selon l’anonyme Paraphrasis de Byzance, « il n’y aura plus que douze rois, un empereur et un pape, dans le monde entier ». 7ème lettre de Siméon à Paola.

Vu l’envol des colombes devant la Mosquée bleue, lancées par Benoît XVI, l’on peut imaginer que l’Aga Khan III résidant en Suisse reprendra cette Turquie d’Europe que son grand-père paya aux USA pour l’offrir à la Turquie en compensation de Sainte Sophie, l’église patriarcale de Byzance, comme musée.

« Ne l’oubliez jamais. Celui qui laisse se prolonger une injustice ouvre la voie à la suivante. » Willy Brandt (1913-1992)
Prix Nobel de la Paix en 1971, en Allemagne

« A chaque fête, il leur relâchait un prisonnier, celui qu’ils réclamaient. Or celui qu’on appelait Barabbas était en prison avec les émeutiers qui avaient commis un meurtre pendant l’émeute. » Marc 15, 6-7.

Comment dire en quelques mots ce qui irrigue le cœur C’est ce désir si grand que notre dure tâche, Avec assiduité, persévérance, trace une ligne droite Vers des projets ouverts au monde qui souffre Nous avons découvert combien l’union renforce Le courage, la patience, la ténacité. Il est temps, je le sens, de tourner une page De laisser derrière nous les peurs qui paralysent Et croire que nous apportons une belle pierre Au monde qui doit renaître. Jocelyne Guimon, le samedi 3 février 2007, pour la fête de l’Atelier de Psychanalyse.

Léon III le Philosophe parle de la réunification des Orthodoxes et des Catholiques, divisés depuis le 8ème Concile œcuménique recensé par les Latins en 869-870 et effacé par Photios et les Grecs, puis révisé en 879-880. Daniel

« Debout donc ! A la taille, la vérité pour ceinturon, avec la justice pour cuirasse, et comme chaussures aux pieds l’élan pour annoncer l’évangile de la Paix. » Ephésiens 6, 14-15

Les drapeaux du monde

18 pays ont l’emblème du Temple de Jérusalem avec l’étoile et la lune ou le soleil (lunule du Temple), donc en l’honneur du Dieu unique : Algérie, Azerbaïdjan, Comores, Djibouti, Jordanie, Malaisie, Maldives, Maroc, Mauritanie, Ouzbékistan, Pakistan, Sénégal, Singapour, Somalie, Syrie, Tunisie, Turkménistan, Turquie.

19 drapeaux ont l’emblème de la Croix du Christ Jésus : Australie, Danemark, République dominicaine, Dominique, Fidji, Finlande, Grande-Bretagne, Grèce, Islande, Malte, Norvège, Nouvelle-Zélande, Québec, Slovaquie, Suède, Suisse, Tonga, Tuvalu, Vatican.

Sur 192 drapeaux de pays, Dieu notre Père et son Fils Jésus-Christ ont donc 37 drapeaux en leur honneur. Daniel

Actions pour la paix


- Joseph, ordonné prêtre à Pondichéry le 3 mai 2007.

- Le fils de Monique, Rostand, est ordonné diacre le 15 août.

- « De la mort à la vie » de Mgr Théophile Diallo, paraît à L’Harmattan.

Oser dire « Père »

« Qu’est-ce que nous osons dire ? La première parole qu’il faut dire, c’est Pater : Père. C’est un mot que tous les hommes connaissent et qui est plein de mystère. Déjà ici-bas, la paternité est un beau mystère de l’ordre naturel. Plus un homme a de grandeur et de dignité, plus il comprend ce que c’est que d’avoir été choisi pour donner la vie, la conserver, la diriger. Cette paternité cependant n’est qu’une pauvre chose en comparaison de la paternité divine.

Nous prenons ici-bas les mots les plus beaux : vie, amour, intelligence, être …, et nous les transportons en Dieu, en qui ils deviennent des perfections absolues, c’est-à-dire des mots qui ne comportent dans leur absence aucune imperfection. Pour la première fois, ils trouvent la plénitude de leur réalisation, ils se réalisent d’une manière illimitée. C’est d’abord à Dieu qu’appartiennent la vie, la bonté, la sagesse, la beauté, l’amour. Il est la Source infinie, et ici-bas ce ne sont que des participations, que des ombres, ombres souvent tellement belles cependant que c’est presque trop grand, trop beau pour mon cœur. Vous pouvez avoir une certaine lumière en septembre, ou quelque fois les matins d’hiver. C’est tellement beau qu’on a l’impression que le cœur ne peut supporter cela. Cependant, c’est limité ; si cela remplit mon cœur, c’est parce que mon cœur est limité. » Cardinal Charles Journet (18— - 1975) Extrait de « Notre Père qui es aux cieux »

Courrier reçu


- « Cette année, le mois de février a été très difficile pour le nouveau quartier « 27 juin », car l’eau du fleuve a beaucoup monté. Il y a eu un grand risque que toutes les maisons soient inondées. Ils ont du dormir au moins deux jours dans la partie haute du quartier, par peur de l’inondation. Des journalistes de télévision sont venus pour filmer le danger et leur ont conseillé fermement d’abandonner définitivement ce lieu s’ils voulaient rester en vie. Mais ils ont préféré rester. « Où irions-nous ? » objectent-ils. Faire une digue pour contenir l’eau est un travail colossal qui demanderait un grand prix. » Arturo du Pérou, le 25 juin 2007.

- « En Israël, malgré les conflits inter-religieux, on peut constater que l’amitié reste toujours là et apporte la paix … A Bet Lehem, nous avons été accueillies par des petites filles qui ont chanté et dansé pour nous pendant tout le repas. Elles étaient très heureuses. Ce moment assez simple m’a pourtant beaucoup touchée. » Célie-Anne, 15 ans.

Proverbe de Côte d’Ivoire

« Si tu ne sais pas où tu vas, arrête-toi et regarde d’où tu viens. »

Accueil | Sommaire | Recherche | | RSS 2.0